Le manifeste de mode de Chanel, une superproduction

Paris

Par
Lisa Tant
1937 Gabrielle Chanel par Man Ray © Man Ray Trust/ADAGP Paris
1937 Gabrielle Chanel par Man Ray © Man Ray Trust/ADAGP Paris
1937 Gabrielle Chanel par Man Ray © Man Ray Trust/ADAGP Paris
Campagne publicitaire CHANEL N°5 1968 - Lauren Hutton par Richard Avedon ©
1962 Mademoiselle Chanel par Douglas Kirkland / Corbis ©
1937 - Mademoiselle Chanel par Horst © Condé Nast / Corbis
1937 Gabrielle Chanel par François Kollar © Ministère de la Culture

Le cuir matelassé, les logos, la petite robe noire, les camélias et les costumes en tweed, ainsi que le premier parfum à utiliser des ingrédients synthétiques (Chanel n° 5) - toutes les signatures de Gabrielle "Coco" Chanel font aujourd'hui partie de notre vocabulaire de la mode. Mais à l'époque, elles ont fait des vagues lorsque Coco les a lancées à l'ère des créations dramatiques maximalistes du couturier Paul Poiret. Et maintenant, une nouvelle exposition de mode au Palais Galliera - Musée de la Mode à Paris, récemment rénové, présentera le travail de l'intrépide créatrice emblématique du 1er octobre au 14 mars 2021. "Gabrielle Chanel. A Fashion Manifesto" mettra en lumière plus de 350 pièces provenant des archives de Chanel, de la propre collection du musée et de prêts de collectionneurs privés et de musées du monde entier.

Nos cœurs Fleurs aiment la fleur préférée de Coco - le simple camélia blanc qu'elle a épinglé pour la première fois sur une robe en 1923. Il fleurit en hiver, ce qui lui donne une saison d'avance sur la plupart des autres fleurs, ce qui est tout à fait approprié pour un chef de file du design. Depuis les années 20, Chanel a réimaginé le camélia en satin, en denim, en tweed et en plumes comme accessoire ou comme imprimé. Aujourd'hui, c'est en hommage à Coco que nous l'aimons le plus, avec des diamants et de l'onyx parsemés autour des pétales qui brillent comme la rosée.


"A Fashion Manifesto" retrace la révolution stylistique de Chanel en consacrant un espace à ses idées novatrices. Chanel a commencé sa carrière en fabriquant des chapeaux. Mais c'est son style radical et décontracté qui a pris son envol avec la création d'une simple blouse de marin en jersey en 1916. L'exposition présente son travail des années 1910 jusqu'à son décès en 1971 à l'âge de 87 ans, bien avant que Karl Lagerfeld ne prenne les rênes de la création en 1983 et ne lance ses signatures dans la stratosphère.

Une fois l'exposition terminée, un nouvel espace permanent consacré à Chanel, appelé "Gabrielle Chanel Rooms", restera ouvert au public toute l'année et présentera l'histoire de la mode du XVIIIe siècle à nos jours. 

Palais Galliera

10 Avenue Pierre 1er de Serbie

75116 Paris

Le cuir matelassé, les logos, la petite robe noire, les camélias et les costumes en tweed, ainsi que le premier parfum à utiliser des ingrédients synthétiques (Chanel n° 5) - toutes les signatures de Gabrielle "Coco" Chanel font aujourd'hui partie de notre vocabulaire de la mode. Mais à l'époque, elles ont fait des vagues lorsque Coco les a lancées à l'ère des créations dramatiques maximalistes du couturier Paul Poiret. Et maintenant, une nouvelle exposition de mode au Palais Galliera - Musée de la Mode à Paris, récemment rénové, présentera le travail de l'intrépide créatrice emblématique du 1er octobre au 14 mars 2021. "Gabrielle Chanel. A Fashion Manifesto" mettra en lumière plus de 350 pièces provenant des archives de Chanel, de la propre collection du musée et de prêts de collectionneurs privés et de musées du monde entier.

Nos cœurs Fleurs aiment la fleur préférée de Coco - le simple camélia blanc qu'elle a épinglé pour la première fois sur une robe en 1923. Il fleurit en hiver, ce qui lui donne une saison d'avance sur la plupart des autres fleurs, ce qui est tout à fait approprié pour un chef de file du design. Depuis les années 20, Chanel a réimaginé le camélia en satin, en denim, en tweed et en plumes comme accessoire ou comme imprimé. Aujourd'hui, c'est en hommage à Coco que nous l'aimons le plus, avec des diamants et de l'onyx parsemés autour des pétales qui brillent comme la rosée.


"A Fashion Manifesto" retrace la révolution stylistique de Chanel en consacrant un espace à ses idées novatrices. Chanel a commencé sa carrière en fabriquant des chapeaux. Mais c'est son style radical et décontracté qui a pris son envol avec la création d'une simple blouse de marin en jersey en 1916. L'exposition présente son travail des années 1910 jusqu'à son décès en 1971 à l'âge de 87 ans, bien avant que Karl Lagerfeld ne prenne les rênes de la création en 1983 et ne lance ses signatures dans la stratosphère.

Une fois l'exposition terminée, un nouvel espace permanent consacré à Chanel, appelé "Gabrielle Chanel Rooms", restera ouvert au public toute l'année et présentera l'histoire de la mode du XVIIIe siècle à nos jours. 

Palais Galliera

10 Avenue Pierre 1er de Serbie

75116 Paris

Campagne publicitaire CHANEL N°5 1968 - Lauren Hutton par Richard Avedon ©
Campagne publicitaire CHANEL N°5 1968 - Lauren Hutton par Richard Avedon ©
1962 Mademoiselle Chanel par Douglas Kirkland / Corbis ©
1962 Mademoiselle Chanel par Douglas Kirkland / Corbis ©
1937 - Mademoiselle Chanel par Horst © Condé Nast / Corbis
1937 - Mademoiselle Chanel par Horst © Condé Nast / Corbis
1937 Gabrielle Chanel par François Kollar © Ministère de la Culture
1937 Gabrielle Chanel par François Kollar © Ministère de la Culture
1937 Gabrielle Chanel par François Kollar © Ministère de la Culture
RETOUR AU JOURNAL